Le Barboteur

Digital Influencer

Asphalte : un vestiaire de vêtements beaux, durables et accessibles

hoodie-asphalte

Depuis le temps que je voulais tester cette marque, c’est enfin chose faite ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu. Comme moi, vous avez dû probablement découvrir Asphalte à travers les réseaux sociaux. Il faut dire que la marque a envoyé du lourd sur le budget pub, impossible de passer à côté. Née en 2016, la marque Asphalte a un modèle économique novateur basé sur la fabrication s’effectuant après une phase de regroupement de commandes. En d’autres termes, la production n’est lancée que lorsque les commandes sont passées. Après avoir ciblé une clientèle masculine, elle s’est intéressée aux femmes avec la même approche et la même ambition.

Chez Asphalte, ils sont à l’opposé de la fast-fashion, la surconsommation et la fabrication des vêtements à l’autre bout du monde. C’est « le pull parfait » qui a donné le coup d’envoi de cette nouvelle aventure via une campagne de financement participatif. Immédiatement, le succès est au rendez-vous, avec plus de 2400 pré-ventes sur un objectif de 100. Depuis, Asphalte a proposé plusieurs pièces (un jean, des baskets, des t-shirts…), mais toujours avec le même principe de pré-commande avec des prix réduits pour les premiers clients. Personnellement, j’ai adhéré tout de suite à la philosophie de la marque : créer des vêtements utiles qui répondent à un vrai besoin. Le tout à un prix plus raisonnable que ce que peut alors proposer le marché de la mode masculine.

Autre point pour lequel j’aime beaucoup cette marque, elle interroge régulièrement ses clients pour savoir ce qui les brancherait pour la suite : un manteau, un pantalon en flanelle, un sweat… Ils sont véritablement à l’écoute de leur clientèle et n’hésitent pas à se remettre en question (un peu à l’image de ce que fait la marque de montre CODE41).

Le Hoodie

La première pièce pour laquelle j’ai craqué et ce n’est pas une surprise : le sweat à capuche. C’est clairement ma pièce favorite de mon dressing, j’en porte chaque semaine. Asphalte a opté pour un jersey en 100% coton bio. La marque a choisi une maille de 500 gr/m2, suffisamment épaisse pour garantir une belle tenue dans le temps et assez légère pour être portée quasiment toute l’année. Comme les autres pièces, ce Hoodie a été testé en labo par le partenaire SMT avec lequel la marque travaille. Résultat ? Un sweat à capuche solide mais surtout qu’il ne bouloche pas, ni sur l’endroit ni sur l’envers.

Le Hoodie est très confortable mais pas aussi large qu’un hoodie de friperie. La coupe est droite, légèrement plus ample avec 2,5 cm de plus en largeur poitrine et 1,5 cm de plus en longueur, le tout resserré à la taille et aux poignets par des bords-côtes. Juste ce qu’il faut. Pour que ce Hoodie ne se déforme pas au bout de trois lavages, la marque a coupé les panneaux de jersey dans le sens de la largeur. Concrètement, ça veut dire que les mailles sont à l’horizontale plutôt qu’à la verticale. Et pour pas perdre en liberté de mouvements, des panneaux en côte 1/1 ont été mis sur chaque côté. Tout en confort et robustesse : utile et agréable.

Pour les coutures, Asphalte a opté pour un point Flatlock qui permet un assemblage bord à bord. En gros, les deux pièces de tissu sont placées côte-à-côte et cousues ensemble, à plat. En plus d’être jolie, c’est une technique qui permet de conserver de la souplesse sans affaiblir la résistance de la pièce. Tout bénéf’. La capuche quant à elle a été travaillée au scalpel pour qu’elle soit bien emboîtante et qu’elle ait un beau tombé. Elle est taillée dans le même jersey que le corps, doublée pour plus de tenue, montée sur un col rond renforcé par un biais de propreté et réglable par un cordon de serrage aux œillets brodés. Comme la capuche, la poche kangourou vient tout droit de ses origines sportives. Pour qu’elle ne se déforme pas, elle a été renforcée au niveau des extrémités avec des « bartacks », c’est-à-dire des points d’arrêt en zigzag qui permettent de renforcer les coutures. Enfin pour prendre soins de nos mains, l’intérieur de la poche a été grattée pour une meilleure douceur.

Les bords-côtes aux poignets et en bas du Hoodie sont en 90% coton et seulement 10 % d’élasthanne ont été glissé. Ça donne un aspect plus qualitatif et ça évite qu’ils gondolent après plusieurs lavages. Tous les bords sont épais et costauds en côte 1/1. Tout ce qu’il faut pour nous garder bien au chaud. Au final, c’est une pièce confortable, résistante et coupée au millimètre. Enfin un Hoodie digne de ce nom ^^

Le pull parfait

La deuxième pièce pour laquelle j’ai eu un gros coup de coeur est un pull. Tout d’abord, il faut savoir que la laine, c’est la base d’un vrai bon pull. Du coup, Asphalte a opté pour du 100% mérinos sourcé en Afrique du Sud. Et cette laine est tracée à 100% . Ça veut dire qu’il est possible de savoir exactement qui bosse sur chaque étape de production et où. Ensuite, pourquoi de la laine mérinos ? Parce qu’elle est douce, souple, résistante, naturelle et écologique. Et en plus, elle est thermorégulatrice. Du coup, elle tient chaud quand il fait froid et respire bien quand les températures grimpent. Bref, difficile de faire mieux.

Il paraît que les pulls en laine ça rétrécit. Pas celui d’Asphalte, croyez-moi sur parole. Et ça, c’est parce que la marque a choisi la toute dernière version Total Easy Care 4.0. C’est un traitement spécial qui fait que votre pull passera en machine jusqu’à 30° et ne boulochera quasi pas. Pour ce Pull, la marque a opté pour un fil « High Twist » ça veut dire qu’il est retordu des milliers de fois sur lui-même. Résultat : un fil bien robuste. Et pour le point de tricot, elle a opté pour du « Milano ». C’est une technique de tricotage très dense qui permet d’obtenir une maille bien serrée qui ne bouloche pas. Elle est aussi plus élastique dans le sens de la largeur que dans la longueur, donc c’est confortable et pas de détente.

Pour la coupe, c’est ajusté. Ce qui veut dire que ce pull est près du corps mais sans être trop moulant. Il ne va donc pas serrer vos bras de lutteur pro. Et il est suffisamment long pour vous laisser vous gratter le dessus du crâne sans exhiber vos tablettes. Asphalte a visé un poids de 550 grammes de pure laine mérinos. Ça donne une pièce avec un beau tombé, du caractère et portable quasi toute l’année de septembre à juin. Autre point sur lequel la marque a bien travaillé, ce sont les manches. Le syndrome de la manche qui baille, je déteste ça. La marque a donc mis des bords-côtes très costauds en côte 1/1 pour éviter ce fléau. La maille est bien serrée et le problème bien résolu.

Le col quant à lui fait 2,8 cm, c’est un poil plus large que les pulls du marché. Ça lui donne du caractère et c’est aussi bien résistant. Bonus pour les frileux, vous pourrez facilement faire passer une chemise en dessous. Une laine qui reste douce longtemps sans se détendre. Un tricot qui passe à la machine sans rétrécir. Au final, une pièce qui ne bouloche pas et qui ne vous grattera jamais. Un pull que vous pourrez porter toute l’année. Je vois mal comment il pourrait ne pas vous combler ^^

Mon avis

Convaincu à 2000% par Asphalte, la marque a réussi à rendre accessible et intelligible un beau produit avec de belles finitions. Avec un bon rapport qualité/prix, elle est devenue en quelques années une référence dans le secteur de la mode masculine. Les prochaines pièces à voir le jour sont à retrouver ici et je peux vous dire qu’il y a du lourd notamment avec un costume d’hiver ou encore un blouson d’aviateur ^^

53

N'hésite pas à laisser un commentaire