Le Barboteur

Digital Influencer

Lunettes de soleil Otaaki

otaaki-lebarboteur

Il y a quelques jours j’ai découvert Otaaki, une nouvelle marque innovante qui vient bousculer les codes et renouveler l’offre des lunettes en France. Autant vous le dire dès le départ, j’ai complétement été séduit par les modèles proposés par cette nouvelle marque de lunettes éco-responsables. En juin dernier, elle a lancé sa première collection de lunettes en OceanBound plastic et en bio-acétate biodégradable. Côté look, on est sur des modèles avec un design intemporel sans faire de compromis sur le style ou la qualité. Chez Otaaki, ils dessinent, fabriquent et vendent eux-mêmes leurs lunettes.

Avec un label de confiance #seeinside, il représente la volonté pour otaaki d’être entièrement transparent vis-à-vis de ses actions, de ses produits et sur sa conviction que les questions environnementales sont de première importance. Les valeurs humaines et éthiques sont sont également primordiales pour otaaki. Chaque personne portant ces lunettes doit se sentir libre d’être elle-même. Personnellement, j’aime beaucoup cette philosophie de vie ^^

Lunettes de soleil Zingaro

Avant de vous présenter ce modèle, il faut savoir que les montures des lunettes de la première collection sont entièrement réalisées à base de matériaux durables ou revalorisés. Pour l’approvisionnement des différents composants, Otaaki s’accompagne de fournisseurs de renoms tels que ZEISS, OBE, Texon ou Everyoung. Le plastique utilisé pour les montures injectées est recyclé, mais il aide également à la dépollution des océans. Cet OceanBound plastic provient de déchets PEHD collectés aux abords des fleuves, des rivières et des plages aux Caraïbes. Ces déchets sont d’abord récupérés par la start-up américaine Envision Plastics avant qu’ils ne puissent atteindre et donc polluer les mers et océans. Ils sont ensuite triés, nettoyés, désodorisés et transformés en granulés. Ce sont ces derniers qui sont utilisés dans la fabrication des lunettes Otaaki. Les montures en acétate sont quant à elles taillées dans le BioCell produit par l’entreprise italienne La-Es. Ce bio-acétate écoresponsable est essentiellement composé de pulpe de bois et de fibre de coton. Grâce au liant fait de polymères naturels, leur bio-acétate est biodégradable, non-toxique et non-polluant.

En ce qui me concerne, j’ai craqué pour les solaires Zingaro noir fumé. Pour commencer, ces lunettes ont été imaginées et dessinées dans leur atelier parisien par un designer-lunetier. Elles sont fabriquées en acétate de cellulose biodégradable et sont équipées de verres solaires polarisés Catégorie 3 de marque ZEISS. Les lunettes sont livrées dans un joli packaging qui contient un chiffon en microfibres entièrement réalisé à base de PET recyclé et un étui à lunettes en papier lavable biodégradable, certifié FSC.

Côté look, les lunettes Zingaro se démarquent notamment par un petit bout de branches vert comme un signe de reconnaissance, une appartenance à une tribu (que l’on retrouve sur tous les modèles). Cette forme « pilote » rappelle sans équivoque celle des lunettes emblématiques du dramaturge et écrivain américain Arthur Miller. Sa monture originale, plate sur le dessus de la face et ronde au niveau des verres, lui donne l’apparence d’une Ford Thunderbird, voiture de sport très convoitée au milieu des années 50. Cette dualité harmonieuse entre le plat et l’arrondi peut faire allusion à la réserve naturelle de Zingaro en Sicile, située à cheval entre le plat de la mer Tyrrhénienne et l’arrondi de ses collines. Je vous laisse découvrir en images ce modèle vendu à 99€ et disponible en 8 coloris ^^

www.otaaki.fr

65

N'hésite pas à laisser un commentaire