Le Barboteur

Digital Influencer

Back to cool : prétexte #1

look-pour-aller-au-bureau

Aujourd’hui, j’ai choisi de mettre en avant sur le blog Back to cool, la mini collection capsule imaginée par la marque parisienne Maison Standards. Pour ceux qui découvrent la marque en lisant cet article, elle a été créée en 2012  par Uriel Karsenti avec pour ambition de proposer un concept nouveau dans le paysage de la mode masculine. Connaissant le circuit de la mode pour avoir oeuvré pendant des années chez certains grands noms du prêt-à-porter, le fondateur décide de prendre le contre-courant en lançant sa propre marque du nom de Maison Standards. Le principe est ainsi de couper tous les intermédiaires agissant dans le processus classique de réalisation d’un produit pour le proposer au prix le plus bas possible. Personnellement, je suis un grand fan de cette marque depuis son lancement. En effet, les pièces proposées sont d’excellente qualité.

Back to cool : prétexte #1

Pour cette rentrée, Maison Standards se prend au jeu de la réinterprétation et s’amuse à injecter de nouveaux indispensables dans le vestiaire féminin et masculin. La marque a puisé dans les pièces iconiques, des grands classiques de l’élégance dans un esprit de travail. Dans cette sélection, le chic dialogue avec le décontracté, le business devient cool, l’intemporel se modernise, le masculin et le féminin se mélangent. Pour ma part, j’ai eu un gros coup de coeur pour ce blouson en daim, un basic indémodable.

Une Alternative au blouson en cuir, le blouson en daim est un basic indémodable. Coupe ajustée, poignets avec bords cotes,  fermeture zippée assure une allure décontractée mais élégante. Existe en version Bleu pour un look plus traditionnel.

En ce qui concerne le col roulé, la marque a fait le choix de fabriquer son programme Merinos en Chine. Vous devez savoir que 80% de la production provient d’Australie, est exportée en Chine pour y être transformée. Le choix de fabriquer en Chine, là ou se situe les meilleurs ateliers, permet de se rapprocher du savoir faire et des dernières technologies. Pourquoi rapporter les fils de Mérinos en Europe alors que le savoir et la technologie sont en Chine. Respecter la planète c’est aussi ça!

Enfin pour le chino en flanelle, il est coupé dans une laine au tombé élégant. Ce chino de ville est composé de deux poches italiennes à l’avant, deux poches passepoilées au dos et sa fermeture zippée est rehaussée d’un bouton. Confortable, il se porte aussi facilement avec des baskets qu’avec des derbies.

Blouson daim Maison Standards

Pull col roulé Maison Standards

Chino flanelle Maison Standards

7

N'hésite pas à laisser un commentaire