Le Barboteur

Digital Influencer

Montre Arpiem Tribute

montre-arpiem-tribute

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une nouvelle enseigne de montres qui débarque sur le marché de l’horlogerie, il s’agit de la marque Arpiem. Passionné de courses automobiles, Vincent Repoux, le fondateur d’Arpiem, est un adepte de la période romantique des compétitions des années 60 et 70. Ses émotions sont principalement liées aux sons, aux formes, aux odeurs et aux couleurs, et ce sont précisément ces émotions la qu’il a cherché à exprimer à travers la collection Arpiem Tribute. On y découvre 4 modèles, qui font référence à des personnalités automobiles du tournant des années 60. Le résultat est un chronomètre « racing » très pur, au dessin original et aux couleurs iconiques. Chaque modèle comporte sur son cadran de multiples références au thème choisi. Les combinaisons de couleurs des 4 modèles, bleu et blanc, vert et jaune, bleu ciel et orange, noir et orange représentent des références faites à des pilotes et team managers iconiques dans années 60 et 70. Avant de rentrer plus en détails sur le modèle que j’ai choisi, il faut savoir qu’un travail considérable de dessin, de mise au point et de prototypage a été réalisé sur une période avoisinant les 18 mois.

Arpiem Tribute TJC

En ce qui me concerne, mon choix s’est porté sur la TJC qui évoque Jim Clark, le mythique champion du monde écossais. Son évocation est intimement liée aux couleurs de Lotus, vert et jaune, l’écurie au sein de laquelle il bâtit son palmarès. En légende figure la mention « racer – farmer », lui qui était fermier dans le nord de l’Ecosse et n’a jamais renoncé à cette activité ni à ses origines. L’index 25 représente le nombre de ses victoires en F1.

La Arpiem Tribute est un chrono typé « sport » délicieusement vintage, racé et élégant. Comme je vous le disais précédemment, la passion pour les sports mécaniques de son créateur, Vincent Repoux, est liée avant tout aux émotions : les sons, les formes les odeurs et les couleurs. Et pour être tout à fait honnête, quand on a la montre au poignet, on ressent complètement ces émotions qu’il a voulu retranscrire dans la Arpiem Tribute.

Pour ce qui est de la fabrication et de la composition de cette montre, le boitier est en acier inoxydable 316L, synomyne de durabilité et de solidité. Une étanchéité de 5 ATM est proposée. Au niveau du cadran, la forme des cadrans secondaires (les « pandas ») est inspirée des manomètres des voitures des années soixante. Les index du cadran principal représentent les graduations du compte-tours. Les aiguilles principales des heures et des minutes sont photoluminescentes par l’application de SUPERLUMINOVA BGW 9.

Pour le mouvement, le choix s’est porté sur du quartz Z50 de la fameuse manufacture suisse RONDA, un choix privilégiant la précision et la fiabilité (on comprend pourquoi ce choix). Le verre quand à lui est en cristal qualité saphir bombé. C’est la meilleure qualité de verre et la plus solide disponible sur le marché. Quasiment in-rayable (par le diamant seulement), sa finition bombée confère à la montre son côté « vintage ». La conception triple couche du cadran donne à la Arpiem un volume élégant, qui rappelle également la construction en alliages « sandwich » des chassis des voitures de course avant l’avènement du carbone. Enfin pour terminer, le tachymètre a été revisité. Les index sont habituellement disposés irrégulièrement sur la couronne. Sur la Arpiem, ils sont placés à la façon des montres de plongée, la vitesse étant donnée pour chaque index de 5 secondes sur le cadran. Une très belle marque de montre qui je l’espère retiendra votre attention ^^

www.brickyardstore.com

2

N'hésite pas à laisser un commentaire