Le Barboteur

Digital Influencer

Aberlour : l’un des meilleurs single malt whisky

deguster-un-whisky

Aujourd’hui et peut-être aussi avec l’âge, j’ai envie de vous faire découvrir l’univers du whisky. Difficile à appréhender gustativement, le whisky est un spiritueux unique. Avant toute chose, il faut savoir que le whisky est une eau-de-vie de céréales qui doit vieillir 3 ans au minimum dans un fût de chêne et présenter un degré d’alcool d’au moins 40°. Pour mieux comprendre cet univers, je me suis intéressé à Aberlour, une distillerie single malt située en Écosse, au cœur de la région du Speyside et fondée par James Fleming en 1879. La distillerie produit chaque année 3,2 millions de litres d’alcool. Près de 2/3 de la production est dédiée aux single malts Aberlour de 10 ans, 12 ans et 16 ans d’âge ainsi qu’à Aberlour A’bunadh.

Mais au fait, c’est quoi un single malt ?

On parle de single malt lorsqu’un whisky est issu de l’assemblage de whiskies de malt provenant d’une même distillerie. Il peut être composé de plusieurs cuvées de sa maison de production. Il est distillé exclusivement à partir de la fermentation d’une céréale maltée : l’orge. Pour fixer son âge, il suffit de prendre celui du whisky le plus jeune parmi ceux utilisés dans sa conception.

Quelle est la différence entre un single malt et un blend ?

Qu’il s’agisse de blend ou de single malt, on les trouve essentiellement en Ecosse et au Japon. Comme je viens de vous le dire juste avant, les consommateurs au palais averti optent souvent pour la dégustation d’un single malt qui est produit par une seule distillerie. Mais ils peuvent être tentés aussi par les blends qui sont un assemblage de single malts et de whiskies de grain (élaborés à partir de blé, de maïs, de seigle…). Celui qui produira un blend doit connaître sur le bout des doigts les whiskies qui se marieront subtilement.

Aberlour, un des meilleurs single malts

En gaélique, Aberlour signifie « la bouche du ruisseau qui murmure », faisant référence au cours d’eau écossais qui dévale la Vallée de la Lour avant de rejoindre la rivière Spey à Aberlour.  Tous les single malts Aberlour se distinguent par leur équilibre, leur rondeur et les saveurs finement fruitées et épicées. Par nature, les single malts sont les whiskies qui donnent le plus d’importance à la notion de terroir. On pourrait même dire que c’est leur principal atout. C’est ce qui fait la force notamment de la distillerie Aberlour. En effet, l’environnement dans lequel est implantée la distillerie et la qualité de l’eau qui coule sur ses terres, qui compte une dizaine de références.

La double maturation

Lorsque certaines marques proposent des « finishs » dans des fûts de Xérès de quelques mois, Aberlour propose le principe de la double maturation. Les single malts Aberlour portent le nom « Double Cask Matured » (double maturation), mais qu’est-ce qui les différencie des célèbres autres malts du Speyside ? Un « finish » signifie que le whisky est passé quelques mois dans un fût de Xérès pour imprégner le whisky de ses spécificités. Aberlour pousse le principe beaucoup plus loin en appliquant la double maturation ce qui signifie qu’un whisky Aberlour de 12 ans, a passé 12 ans en fûts de Sherry et 12 ans en fûts de Bourbon. Le nombre d’années dans l’un et dans l’autre de ces fûts est primordial, car c’est le bois qui donne à chaque single malt une rondeur, un caractère si particulier.

Si on devait résumer pourquoi Aberlour est un bon single malt, on pourrait mettre en avant l’emplacement de la distillerie sur un ancien site druidique, une eau de source qui est longuement filtrée par d’épaisses couches de tourbe et qui arrive naturellement douce jusqu’à la distillerie, sans oublier l’orge qui provient d’un rayon de 20 km autour de la distillerie ! Enfin, je vanterai également la qualité des fûts utilisés par Aberlour. Les fûts de Bourbon proviennent de grandes distilleries américaines et pour les fûts de Xérès, un partenariat existe depuis plus de 40 ans avec une bodega (1) .

(1) Cave, entrepôt espagnol

Comment et avec quoi déguster un single malt ?

Pour commencer, il faut savoir choisir le bon verre pour déguster son whisky. Choisissez-le avec une forme « tulipe » qui permet une meilleure restitution des arômes. Ensuite, déposez du whisky sur toute la paroi du verre ce qui permettra de ressortir les arômes présents au fond du verre. A ce moment-là, il faut regarder sa couleur qui peut-être or, ambrée ou rubis. Cela donne une indication sur le fût utilisé pour le vieillissement. Il est important dans la dégustation d’un whisky, de tenir son verre à l’aplomb du nez afin de laisser aux arômes le temps de monter. L’idéal est de sentir le whisky en ayant la bouche ouverte sans le remuer. Quelques minutes plus tard, sentez le de nouveau et vous sentirez de nouveaux arômes. C’est après ces étapes qu’il est conseillé de le goûter. Attention, vous devez déguster un single malt sec afin de conserver toute l’intensité de ses saveurs. En effet, la glace est l’ennemi du whisky. Elle fige tous les arômes du whisky à cause du choc thermique. En revanche, il n’est pas interdit de diluer son whisky avec quelques gouttes d’eau de source (généralement pour des whiskys de plus de 40°). Si vous souhaitez accompagner votre repas avec un bon whisky, sachez qu’un whisky fruité se marie très bien avec des desserts à base de fruits, un whisky épicé/malté s’accorde parfaitement avec des fromages doux, comme le Brie par exemple, et enfin un whisky fruité et légèrement épicé accompagnera un bon gibier.

Comment reconnaître un bon scotch whisky ?

Pour reconnaître un bon whisky, ce n’est pas bien compliqué en réalité. Avant toute chose, le prix ne justifie pas la qualité d’un whisky. En revanche, ce qui est important de regarder sur la bouteille, c’est de contrôler que sa fabrication provient bien d’Ecosse. Pour info, Scotch whisky est le nom couramment utilisé pour qualifier le whisky en provenance d’Écosse. L’autre point à vérifier à condition que ce soit indiqué, ce sont les types de fûts utilisés qui donnent également une bonne indication sur la qualité du whisky. Voici un éventail de single malts d’exception proposé par la distillerie Aberlour.

Un éventail de single malts d’exception

 

Aberlour 18 ans

Vieilli dans des fûts lui donnant ses saveurs profondes de Bourbon et de Sherry d’Oloroso, ce whisky 18 ans d’âge est le plus riche et le plus généreux d’Aberlour.

Aberlour Casg Annamh

Du gaëlique « fût rare », ce Single Malt Aberlour  Casg Annamh  rend hommage au savoir-faire de la distillerie autour du fût de Xérès. Il bénéficie d’un vieillissement dans des fûts issus d’une sélection rigoureuse, principalement en fût de Xérès de premier remplissage, ainsi que dans des fûts de bourbon. Produit chaque année en quantités limitées, « small batches » numérotés, il est embouteillé sans filtration à froid à 48% pour conserver toute son intensité aromatique.

Aberlour 12 ans Non Chill Filtered

Fidèle à la double maturation d’Aberlour en fûts de Sherry et de Bourbon, le 12 ans Non Chill-filtered en est l’expression la plus pure. La non-filtration à froid préserve intacte l’intensité des saveurs. Ce whisky a la particularité d’avoir une belle couleur ambrée aux légers reflets or-rubis.

Aberlour 12 ans Double Cask Matured

Le Single Malt Aberlour 12 ans Double Cask Matured bénéficie d’un double vieillissement simultanément en fût de Bourbon et en fût de Sherry (12 ans), qui lui confère un goût subtil.

Aberlour Triple Cask

Aberlour Triple Cask est le premier single malt de la Maison Aberlour issu d’une triple maturation. Les trois types de fûts : Sherry Oloroso, Bourbon Hogshead et Bourbon Barrel– apportent complexité, richesse et équilibre à cette nouvelle expression.

Aberlour A’bunadh

A’bunadh, du gaëlique « origine », incarne la tradition whisky du XIXe siècle. Filtré selon les méthodes de l’époque, en hommage au fondateur d’Aberlour James Fleming, et exclusivement vieilli en fût de Xerès (Sherry),  A’bunadh  est un Single Malt « brut de fût », mis en bouteille à la force du fût (environ 60% vol.), d’où il tient son appellation « Original Cask Strength ».


Et surtout, n’oubliez pas de boire avec modération, non seulement pour mieux apprécier votre whisky mais aussi pour préserver votre santé.

Article réalisé pour Aberlour.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, A CONSOMMER AVEC MODERATION.

1

N'hésite pas à laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Cookies Obligatoires

Ces cookies sont obligatoires, ils permettent de recueillir votre consentement sur notre politique de confidentialités (gdpr) et de tracer les connexions suspectes sur le site (wfwaf-authcookie).

wfwaf-authcookie, gdpr

Analytics

Analytics

Ces cookies sont facultatifs, ils permettent de récupérer des informations pour mesurer l'audience du site internet. Vous pouvez désactiver ces cookies.

_ga,_gid,_gat

Other