Le Barboteur

Digital Influencer
costume-bureau-faubourg

L’interview de Géraud Lamazère, le créateur de Faubourg Saint Sulpice

C’est un nouveau format que je vous propose désormais sur le blog, l’interview d’un créateur d’une marque française. Ma première interview était dédiée au fondateur de la marque Balibaris. Aujourd’hui, on s’intéresse à la maison Faubourg Saint-Sulpice. Créée en 2009, cette marque parisienne est spécialisée dans les costumes sur-mesure. Créative et audacieuse, elle imagine chaque année une Collection Mariage inspirée des tendances du moment. Plus qu’un simple tailleur c’est une marque à l’identité visuelle forte, qui propose une véritable expérience personnalisée. Rencontre avec Géraud Lamazère, co-fondateur de la marque de costumes sur mesure Faubourg Saint Sulpice.

Peux-tu te présenter ?

J’ai une croyance absolue et naïve dans les autres, je suis un fou furieux de l’autonomie, j’adore voyager, surtout hors des sentiers battus, j’ai la conviction que l’on peut toujours progresser, j’ai la chance incroyable d’être entouré de personnes exceptionnelles, comme tout le monde chaque hiver je veux quitter Paris, je ne la mérite pas mais j’ai une bonne étoile. J’ai 35 ans, je m’appelle Géraud.

Quand et comment a commencé l’aventure Faubourg Saint Sulpice ?

J’ai créé Faubourg Saint Sulpice en 2009,…il y a presque 10 ans. C’est peu de dire que le rapport des hommes à a mode et aux vêtements a changé depuis 10 ans. C’est pour moi une révolution de velours : aussi radicale que douce. Cette révolution des hommes face à la mode, nous l’avons accompagnée, c’est la nôtre aussi, celle qui nous a fait naitre. En un sens, Faubourg saint Sulpice est un enfant de cette révolution. Il y a seulement 10 ans la mode pour tous les hommes (pas la haute couture évidemment) c’était plutôt lunaire. Nous avions comme beaucoup d’autres hommes de cette génération envie de tout réinventer, d’ouvrir de nouveaux horizon, de partager notre passion, de changer les choses. Je crois que tous ensemble nous y sommes parvenus. Je suis très fier de cette génération d’hommes libres, décomplexé qui vivent le vêtement avec une simplicité et une joie si naturelle, comme si elle avait toujours été la leur.

Quel est le concept de ta marque ?

Beaucoup de belles Maisons sont nées pendant ces années de révolution, elles portent des univers aussi réussis que créatifs…pourtant souvent (toujours ?) on a l’impression que leur talent créatif s’est arrêté à la porte du vestiaire dit « formel » (formel issu de « formal wear » par opposition a « casual »)  qui lui, reste étonnamment classique, basique et ennuyeux. Notre révolution à nous ne s’arrête pas la. Notre ambition est de faire du costume (et du vêtement « formel ») un vêtement vraiment stylé, qu’on est fier de porter et qu’on ne veut plus quitter.

A quel type d’homme s’adresse Faubourg Saint Sulpice ?

Faubourg Saint Sulpice s’adresse à tous les hommes qui veulent découvrir une autre approche du vêtement, à ceux qui veulent quitter le « basic » pour le « choisi ».

Comment expliques-tu le succès de ta marque ?

Je crois que ce qui a créé un tel engouement c’est que nous proposons quelque chose de vraiment différent, à contrecourant du « basic », de l’uniforme, des vêtements que l’on retrouve à l’identique et à l’infini dans la rue,  on défend une autre idée de l’homme aussi : décomplexé, simple, hédoniste. Un esprit libre.

Peux-tu nous présenter des pièces iconiques de Faubourg Saint Sulpice ?

Le costume évidemment ! Notre approche est centrée autour de ce produit car c’est d’abord la passion du tailoring qui m’a donné envie de crée Faubourg Saint Sulpice. On a voulu des le départ placer la barre très haute en choisissant de faire que du vrai sur mesure et non de la demi-mesure. Il faut des années de travail, des millions d’heures pour maitriser un patronage parfait. La tailoring aujourd’hui c’est notre passion, la maison que nous avons construite de nos mains, notre bébé, notre fierté.

Pour toi, l’élégance, c’est…

La singularité. Avoir quelque chose de vraiment unique sans pour autant être voyant. Ne faire qu’un avec ses vêtements, incarner naturellement son style.

Tes collections évoluent-elles au cours des saisons ou souhaites-tu garder une image constante de la marque ?

C’est évidemment les deux. Une marque, une Maison comme la nôtre, c’est comme une personne : son caractère la mène vers des expériences et ces expériences contribuent à façonner son caractère. L’ADN de Faubourg Saint Sulpice est la source de chacune de nos collections qui années après années façonnent en retour peu à peu l’ADN de Faubourg Saint Sulpice.

De quoi pourrait être fait le futur de Faubourg Saint Sulpice ?

Nous ne sommes pas obsédés par la croissance à tout prix, nous voulons proposer une expérience exceptionnelle à nos clients, préserver la qualité et la richesse de nos relations avec eux. Notre indicateur de performance n’est pas le nombre de produit vendus mais la quantité de passion que nous avons réussi à transmettre ? La seule chose qui nous importe c’est cela. La croissance est une conséquence, pas un but.

Un petit mot pour la fin ?

Aide-toi et le ciel t’aidera. J’ai au fond de moi constamment cette idée chevillée au corps. En 10 ans, j’ai parfois l’impression d’avoir vécu plusieurs vies. Les choses sont parfois difficiles mais il ne faut jamais se résigner, et la chance finit par arriver par là ou vous ne vous ne l’attendiez pas, comme pour vous encourager à continuer. La vie est courte, trop en tout cas pour renoncer.

www.faubourgsaintsulpice.fr

2

N'hésite pas à laisser un commentaire