Le Barboteur

Digital Influencer
le-jardin-retrouve

Mon Jardin Retrouvé

Aujourd’hui, je vous parle sur le blog de la première marque de parfums de niche à avoir jamais existé : Le Jardin Retrouvé. Elle a été créée en 1975 par le parfumeur Yuri Gutsatz, bien connu du petit cercle des parfumeurs Français, entre 1933 et 2005 (date de son décès). Depuis cette année, son fils et sa famille réinventent avec audace Le Jardin Retrouvé, tout en gardant les délicates formules de Yuri.

Yuri a léguée son savoir-faire à partir de ses centaines d’essais de laboratoire, son implication dans la Société Française des Parfumeurs, la création de l’Osmothèque (Conservatoire des parfums d’autrefois) et l’extraordinaire volume de notes. Yuri documentait méticuleusement ses formules uniques et ses essais, mais il était aussi capable de capturer les nuances délicates de ses fragrances en prose ou en poésie.

Il était considéré comme un des parfumeurs les plus respectés du XXe siècle pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il recherchait constamment les ingrédients les plus fins requis par son souci d’excellence, quelle qu’en soit la provenance, aussi lointaine soit-elle. Très à cheval sur la qualité, il croyait en une certaine justice et se sentait en désaccord avec l’inflation grandissante des prix qui étaient (et sont encore) la norme de l’industrie. En tant qu’humaniste et poète, le respect de Yuri pour la Terre Nourricière et la simplicité n’est plus à prouver, à une époque où ce n’était pas encore de mise.

Parmi les choses qui dérangeaient profondément Yuri dans l’industrie de la parfumerie traditionnelle, il y avait l’anonymat forcé des créateurs eux-mêmes : contrairement au peintre qui signe son œuvre ou au compositeur qui signe sa musique, le nom du parfumeur n’apparaissait jamais sur les flacons des fragrances qu’il avait créées avec tant de passion. Ce mépris pour le parfumeur irritait Yuri, mais il était tellement ancré dans les mœurs en 1975, qu’il ne pensa même pas à apposer sa signature sur ses propres flacons du Jardin Retrouvé. Aujourd’hui, Michel et Clara ont décidé de rendre justice au créateur et de célébrer l’art du Parfumeur en plaçant le nom de Yuri à sa vraie place, bien au centre des flacons.

Pour ma part, je me suis laissé tenter par « Le Necessaire » , un coffret incluant deux flacons gravés (50ml et 15ml) à remplir, un entonnoir et un estagon d’un parfum que j’ai choisi : Sandalwood sacré. C’est une eau de parfum boisée qui contient de l’huile de santal d’Inde, du patchouli d’Indonésie, de la mousse de chêne, du musc, de la baume du Pérou, du petitgrain du Paraguay et enfin de la coriandre.

Ce parfum est un sandalwood envoûtant, ponctué de notes vertes de muguet et de flash délicats d’héliotrope et bien sûr de la profondeur sucrée et épicée du véritable bois de Santal de Mysore. Une fragrance qui évoque un calme absolu et un profond repos.

Sachez que ce type de parfum a été créé dans l’esprit traditionnel de la parfumerie Française, bâtie avec les meilleurs ingrédients naturels, tout en n’utilisant les synthétiques que là où ils sont obligatoires, pour améliorer la tenue sur la peau et renforcer la richesse complexe des ingrédients naturels. Les parfums sont par conséquent des « parfums pour soi », des « parfums de peau » qui exhalent une senteur subtile et réconfortante.

coffret-homme-jardin-retrouve

mon-jardin-homme

parfum-le-jardin-retrouve

le-jarin-retrouve-le-barboteur

parfum-homme-le-jardin-retrouve

coffret-parfum-homme

jardin-retrouve-parfum

coffret-jardin-retrouve

www.lejardinretrouve.com

2

Laisser un commentaire