Le Barboteur

Digital Influencer
look-puma-trinomic-noir

Guide : Comment choisir ses sneakers ?

Certains répondront : « ce n’est pas bien compliqué, il suffit de prendre une paire de chaussures à sa taille ! ». Il n’est pas vraiment réfutable cet argument… Pourtant il n’y a pas que ça. Sachez aussi que les sneakers sont un indispensable de la garde-robe de nous les mâles ! Elles sont faciles à porter, et à accorder. Et de plus, elles rendent moins stricte une tenue trop formelle. Déjà, qu’est-ce que c’est qu’une paire de sneakers ? Ce sont des baskets, mais pas des chaussures de sports. Je vous explique, les sneakers ne sont pas des chaussures que vous pourrez utiliser pour aller faire une partie de basket entre potes au city- stade du coin… Il y a un monde entre les sneakers et les running, et tout autre types de chaussures de sports, et d’utilités. Le concept des sneakers a été adapté de manière à ce que ça vous procure un style urbain et sportif, mais sans pratiquer de sport… Depuis quelques années, les sneakers ont fait leur grand retour, si mes souvenirs sont bons, c’est depuis 2006 qu’elles font leur come-back en forces. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles sont très variées. Adaptables à tous les âges, à tous les styles etc… Plus concrètement, quand on vous dit sneakers, les marques qui doivent vous interpeller sont : Converse, et ensuite Vans.

vans-pour-homme

 Xavier porte des Vans amérindiennes – Voir le look

Comme pour les jeans, ou les chemises, la première chose que l’on regarde à l’achat de chaussures, c’est la couleur. Le noir est à bannir ! Pourquoi ? Tout simplement car une paire de chaussures doit se voir ! C’est d’ailleurs la première chose que l’on regarde chez vous. Donc on opte pour des couleurs claires, ou qui se remarquent. Toutefois, le jaune poussin, je ne vous le conseille pas trop … D’ailleurs, petite anecdote, l’autre jour, alors que je prenais le métro pour me rendre à mon école de journalisme, j’ai croisé un garçon avec des Vans imprimé Star Wars. Je vois clair dans votre tête, vous vous dites que c’est assez particulier comme chaussures. Pourtant, j’en suis tombé fan (comme la saga d’ailleurs…) ! J’ai adoré ces chaussures, c’était très réussi comme effet. Et de plus est super stylé ! En fait je suis tombé sous le charme de ces chaussures ! Mais, sachez que ce qui était assez intéressant sur ces Vans, c’est que les logos et imprimés n’étaient pas énormes. En effet, il est préférable d’éviter les logos trop lourds, qui chargent beaucoup trop la chaussure. Les graphismes sur les chaussures, c’est un peu comme une assiette gastronomique. Plus c’est petit, plus c’est esthétique. De même, la forme des chaussures est importante. On évite de prendre des chaussures trop lourdes, avec une semelle d’environ 6 cm de large. On prend des chaussures assez légères. Même si on est petit, on assume, et on prend des chaussures souples ! De plus, évitez de mettre d’énooooooorrrrrmmmees lacets à ces chaussures. L’idée c’est qu’elles doivent être légères. Donc les gros lacets, on oublie, on bannit, on raye ! En plus, s’ils sont trop gros ça va cacher la chaussure : aucun intérêt !

Bref, continuons le guide. Il existe deux formes de sneakers. La première est appelée : Low-top, la seconde : high-top. Avec un minimum de savoir anglais, vous comprendrez très vite que le deuxième nom des sneakers est celles qui sont montantes, et le premier sont les normales. Les low-tops sont plus faciles à porter. Pour la simple et bonne raison qu’elles peuvent être portée avec des tous types de pantalons, et de plus, elles sont plus faciles à adapter selon les saisons. Alors que les autres se portent généralement plus avec des pantalons d’une coupe très resserré au niveau des chevilles, que l’on rentre à l’intérieur de la chaussure, et presqu’exclusivement en hiver. Ceci dit, il existe aussi, les sneakers à mi-chemin entre le low-top et le high-top. Elles sont semi-montantes, mais ne dépasse pas pour autant, la cheville. Elles se portent généralement avec un chino retroussé. Sachez une chose, le chino est le meilleur ami des sneakers low-top et semi-montantes. Mais le jean se porte également avec des dernières. Cependant, pour les high-tops, c’est le jean qu’on choisit.

baskets-nike-bleu-rouge

Voir le look

Pour la chaussure en elle-même, il faut absolument évaluer la qualité de la semelle. Elles sont en gomme. Elles doivent être suffisamment épaisses et solides. De plus, généralement elles sont collées et cousues. Regardez aussi, les coutures des chaussures. En effet, les converses c’est génial, ce n’est pas très cher. On pourrait donc croire que c’est le top, parce qu’elles ont fait le tour du monde. Pour autant, à force de les porter, il y a un défaut qui apparait. Elles se trouent sur les côtés ! Alors c’est du aussi et surtout aux méfaits de l’environnement et du climat sur les chaussures. Et surtout aux mauvais entretiens qu’on leur procure. Ce qui est interdit, c’est de passer ses chaussures à la machine. Rien de mieux pour les brutaliser, et les pourrir … Bref, ceci fera l’objet d’un prochain guide.

Le conseil que je donne également, c’est de regarder tout ce que proposent les sites comme Sarenza, Zalando, Asos, Menlook etc… en matière de sneakers. Vous pourrez déjà, premièrement, regarder ce qu’il y a comme type de sneakers. De là en déduire votre sensibilité. Car il ne sert à rien d’écouter des amis qui vous conseillent des chaussures trop exubérantes, si ce n’est pas votre style. Chaque chose en son temps. Prenez des basiques, et ensuite au fur et à mesure, prenez des chaussures de plus en plus stylisées. Si toutefois vous le souhaitez, et si vous avez la personnalité pour. Si vous êtes quelqu’un de sobre, opté pour des chaussures aux couleurs basiques mais pas noires.

chapeau-look-lebarboteur

Voir le look

Enfin, il existe plusieurs gammes de sneakers :

La première gamme, est celle qui est plus qu’abordable. Celles qui sont à moins de 50€. C’est bien pour débuter. Mais ceci dit, ce sont souvent des copies de sneakers de marques. Dont la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Comme marque connue dans cette gamme vous avez aussi les Victorias. Elles ont fait fureurs à une époque, grâce au large choix de couleurs, mais la qualité était peu … enfin proportionnelle au prix !

Entre 50 et 90€, ce sont des chaussures un peu plus connues. Comme des Vans, des Converses etc… toutes les chaussures sur cette gamme-là. La qualité est bonne. Surtout, concernant les Vans, qui sont des chaussures à la base pour les skateurs. Et la ligne directrice de la marque est de confectionner des pièces assez solides pour pratiquer le skate.

Au-dessus, on retrouve les inconditionnelles Nike Blazer. Les sneakers portées par Yann Barthez du Petit Journal de Canal +. Les prix sont à plus de 100€. Ces Nike Blazer sont des chaussures sorties en 1972 pour faire du basket … sachez que toutes ces chaussures, toutes ces sneakers avaient avant une utilité pour le sport. Mais plus maintenant. Ces Nike, sont personnalisables sur le site internet de la marque. Donc vous pourrez aussi vous faire des chaussures uniques ! Bref, dans cette gamme de prix-là, on retrouve aussi et surtout New Balance, avec sa large très large gamme de sneakers version running !

Enfin, vous en avez les sneakers de créateurs. Celles qui coutent excessivement chers. Souvent plus de 300€. C’est parfait si vous comptez participer à toutes les fashions weeks à travers le monde. Sinon, chacun son style, mais il faut avoir la foi de les porter.

6
7 Discussions on
“Guide : Comment choisir ses sneakers ?”
  • Bonsoir, lecteur assidu depuis plus d’un an maintenant je trouve cet article assez décevant et ne correspondant pas du tout avec l’esprit du blog.

    Je m’explique, en général les articles sont assez brefs, contiennent de jolies images et des descriptions assez techniques/pratiques. Dans celui-ci les textes sont vraiment très longs pour très peu de choses réellement intéressantes (beaucoup de blabla)

    Je regrette également les chaussures proposées en fin d’article, chaque collection du Coq Sportif est présentée sur le blog avec enthousiasme mais la marque n’est pas citée une seule fois de tout l’article alors que leurs modèles à 85€ sont nettement plus intéressants niveau sneakers que des Van’s ou encore des Converses qui sont assez dépassées.
    Les victorias sont à mon sens totalement dépassées et incarnent les chaussures du collégien sans aucun goùt.
    Et enfin je suis déçu que vous présentiez les blazzers comme la référence des sneakers Nike.. (et que la marque Asics ne soit pas mentionnée mais c’est personnel ça :))

    Néanmoins je vous encourage à continuer, j’adore Le Barboteur.
    Thomas.

  • Bonsoir Thomas,

    Premièrement, je tiens à te remercier d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire. Je comprends le premier problème que tu soulèves, à savoir celui de la longueur de l’article. En effet, peut-être aurais-je du préciser dans le titre qu’il s’agissait d’un guide, qui a pour but de permettre d’aiguiller les lecteurs. L’intérêt n’était pas de faire un descriptif d’une paire de sneakers. Ceci dit, si cela peut permettre de donner plus de matières au lecteur pour choisir une paire de chaussures pourquoi pas !
    Concernant, les chaussures citées en fin d’article. L’objectif était vraiment de donner une image au lecteur. Je ne voulais pas mettre en avant une marque plus qu’une autre. En effet, je voulais donner un ordre de prix selon les types de sneakers et la qualité qu’elles proposent. C’est pourquoi j’ai fait un choix dans celles-ci. Les marques cités sont celles qui ont essayées un vif succès, comme les Nike blazer, les converses et les vans. De plus, si j’avais du parler de toutes les marques l’article aurai été encore plus long, et peut-être imbuvable ?
    En tout cas, merci beaucoup de ton commentaire, le prochain sera je l’espère plus à ton goût. Tes critiques sont prises en compte.
    Merci à toi.

  • Articles décevant. N’apporte pas grand chose comme information. En plus il y des incohérences dans l’article. Les sneakers sont présentés comme différentes des chaussures de sport. Ce qui est totalement faux, la sneakers est dans la plupart des cas des anciennes gloires des chaussures de sport (type blazer). En plus vous faites la différence entre sneakers et running mais l’article est illustré avec un look a base de Nike flyknit lunar qui sont avant tout des running.

  • Bonjour Chris,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que les sneakers sont (en reprenant tes mots) « des anciennes gloires des chaussures de sport ». D’ailleurs, à la fin de mon article c’est ce que j’explique, en voici un morceau : « Ces Nike Blazer sont des chaussures sorties en 1972 pour faire du basket … sachez que toutes ces chaussures, toutes ces sneakers avaient avant une utilité pour le sport ».
    Quand je disais « il y a un monde entre sneakers et running », au début de l’article, j’entendais toutes les runnings d’utilités comme des Salomon, IceBug, Skechers etc… D’ailleurs, toujours à la fin de l’article, je cite également comme marque de sneakers : New Balance. Cette marque propose essentiellement des chaussures de type runnings comme les Nike flyknit.
    En tout cas, je te remercie d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire.
    Bien à toi.
    Gilles.

  • Même les technologies les plus innovantes sont inutiles lorsque la forme de la chaussure n’est pas adaptée à votre pied. On parle alors de flexibilité de la chaussure. Une chaussure large vous donne une liberté de mouvement et un confort, une chaussure serrée vous donne plus de contrôle.

Laisser un commentaire