Le Barboteur

Digital Influencer

BÉRET FRANÇAIS LAULHÈRE

Né au pied des Pyrénées, le béret est un accessoire intemporel, symbole absolu du chic français dans le monde entier. Élément d’identité culturelle forte dans le sud-ouest de la France, le port du béret traditionnel se perpétue aujourd’hui grâce aux nouvelles générations à travers notamment des évènements sportifs ou festifs en prise avec l’actualité. Confectionnés à partir des meilleures matières premières, la maison Laulhère reste le dernier fabricant de béret intégralement fabriqués en France depuis le fil jusqu’aux finitions.

Image04

L’origine du bérét

Le béret fut inventé dès le moyen âge par les bergers béarnais pour se protéger des caprices du temps. Ce couvre-chef remarquable les préservait à la fois du soleil, du vent et des intempéries. C’est au XIXème siècle que le béret se diffuse d’abord dans toute la France puis dans les plus grandes métropoles internationales pour devenir l’emblème de l’âme française à travers le monde.

screenshot_1238

L’histoire de la maison Laulhère

Depuis plus de 170 ans, la maison Laulhère produit ce légendaire couvre-chef et espère continuer à le faire encore très longtemps. Les techniques de fabrication, quasiment inchangées depuis l’origine, leur permettent de proposer des articles de qualité artisanale entièrement fabriqués à Oloron-Sainte-Marie en France.

Image05

Le savoir-faire

Il s’est transmis, développé et réinventé de génération en génération pour en faire l’une des plus anciennes maisons de fabrication de couvre-chefs artisanaux en France. Leur matière de prédilection est la pure laine vierge mérinos à partir de laquelle ils obtiennent la laine feutrée aux qualités reconnues depuis des siècles : souplesse, imperméabilité, aspect velouté et longévité exceptionnelle. Les différentes étapes de la fabrication reproduisent les gestes ancestraux des bergers d’antan. La laine, tricotée puis remaillée, est feutrée (ou foulonnée) dans l’eau des gaves, teinte, enformée, grattée puis rasée, avant de passer au stade de la confection.

screenshot_1239

A chacune de ces étapes, un contrôle visuel permet de vérifier la qualité et d’écarter les exemplaires non conformes aux standards de qualité élevés dont Laulhère s’enorgueillit. Les étapes suivantes varient selon le type de coiffure à réaliser : le béret traditionnel sera garni d’une doublure, d’un écusson brodé, d’un baleinage (bord cuir), d’un lacet et de sa « bouffette » (le petit nœud qui peut être noir, jaune ou rouge). Le béret militaire sera réalisé selon le cahier des charges fourni à partir d’un drap plus épais, et comprendra généralement un porte insigne et une lacette noire.Les chapeaux mode pourront être brodés, garnis d’un galon ou de différents éléments décoratifs. Au fil du temps, ils ont introduit une autre matière première aux qualités exceptionnelles : la laine angora. Elle utilisée pour la confection de chapeaux, écharpes et gants élaborés avec la même minutie et le même souci du détail.

Disponible chez www.chapellerie-traclet.com

Prix : 35 €

0

Laisser un commentaire