Le Barboteur

Digital Influencer

COMMENT PORTER UN T-SHIRT AVEC UNE CHEMISE ?

Si l’on peut penser au premier abord qu’il s’agit d’une superposition simple, on voit encore beaucoup trop de gens l’exécuter à l’américaine, avec un col rond bien épais et bien serré :

Pour bien traiter la question, il faut distinguer les chemises formelles des chemises casual.

I Un cadre formel

Vous l’aurez compris, la chemise de bureau et la chemise de soirée, bien formelles toutes les deux, ne doivent pas laisser apparaître le tee-shirt. C’est particulièrement vrai pour la chemise de soirée habillée et cintrée qu’on a tendance à porter avec deux boutons ouverts.

J’en suis certain, ce n’est ni la première ni la dernière fois que vous verrez de lointaines fréquentations endimanchées en boîte de nuit avec une chemise satinée violette déboutonnée et un tee-shirt blanc bien apparent en dessous.

Sous ce genre de chemises un peu délicates, il est quand même bien utile de porter un tee-shirt en dessous, ne serait-ce que pour des considérations pratiques de transpiration.

Comment faire alors ? Choisir un col V profond, ou alors le découper vous-même. Et comme les beaux jours arrivent et que les températures augmentent, autant être pragmatique et aller chiner du côté de la technologie d’Uniqlo :

Uniqlo

Je ne portais que ça en Juillet dernier quand j’étais à Pékin, et croyez moi dans ces conditions : l’essayer c’est l’adopter

II Un cadre casual

Dans un cadre casual, c’est-à-dire décontracté : par exemple pour aller prendre un verre entre amis, pour aller à la fac ou si l’ambiance de votre bureau n’est pas trop guindée… là vous pouvez envisager un combo efficace chemise + tee-shirt.

Le tee-shirt est à la base un vêtement très décontracté, il faut donc l’assortir avec des chemises du même registre : c’est le cas des chemises à carreaux ou des chemises en chambray.

Elles ont la plupart du temps un col mou : les cols rigides permettent en effet davantage de porter la cravate et sont donc plus caractéristiques du formel. Elles sont courtes pour êtres portées négligemment sorties du pantalon et elles sont parfois à motifs (carreaux, rayures etc).

Premier cas: la chemise à carreaux

Parfois bariolée et souvent riche en motifs, une logique simple d’équilibre de la tenue impose de calmer cette pièce visuellement forte par un tee-shirt uni d’une couleur sobre, par exemple grise, ou dans des pastels de marron, khaki ou bleu. Vous pourrez en trouver de très bons chez Monoprix.

Voici un autre exemple avec une chemise un peu plus colorée, on voit beaucoup mieux à quel point le tee-shirt gris calme l’ensemble :

En étant vigilant sur les couleurs, vous pouvez cumuler tee-shirt à logo et chemise à carreaux, par exemple avec un tee-shirt quasiment monochrome (à part la police en jaune) :

Certaines chemises à carreaux ont un motif tellement subtil qu’elles ont presque l’air unie. Elles restent casual donc vous pouvez mettre un tee-shirt en dessous, mais ne le laissez pas accaparer l’attention au détriment du travail soigné de votre chemise.

Sur la photo ci-dessous, la chemise blanche est bien choisie puisqu’elle rappelle un détail de la chemise intéressant : les boutons en nacre.

Enfin, si votre tenue comporte déjà des couleurs un peu vives et du gris, alors rien de mieux que la simplicité même : un tee-shirt blanc au col bien échancré. Attention à toujours rester avec une encolure relativement fine.

Les autres chemises casual

A part les autres chemises à carreaux, les autres chemises casual ont la plupart du temps une matière particulière : chambray, denim, lin.

Voici ici une chemise chambray au teint relativement neutre : elle est donc portée avec une marinière :

On a une superposition bien pensée de deux pièces au travail très sobre : l’une au niveau de la matière et l’autre au niveau des motifs.

Le tout donne à la fois un contraste de couleurs (blanc, noir et beige), un contraste de matières (le chambray de la chemise et le jersey de coton de la marinière) et enfin, plus subtil, un contraste de style (le style marin et la chemise chambray avec boutons en bois et poche poitrine, très orientée Americana Workwear)

Comme avec les chemises à carreaux, pour une chemise casual à la teinte très vive, vous pouvez porter un tee-shirt graphique mais avec des couleurs sobres pour atténuer :

Sur la photo ci-dessous, on est à une étape supérieure puisqu’on a une superposition d’un tee-shirt gris foncé et d’un tee-shirt graphique avec la chemise par-dessus, portée quasiment comme une sur chemise (c’est à dire complètement ouverte) :

Le tee-shirt noir est, lui, souvent à éviter. La photo ci-dessous est un des rares cas où il s’intègre bien car il permet un bon contraste à la fois avec la chemise et avec le pantalon :

Par contre la tenue sans la chemise marche beaucoup moins bien, le contraste du tee-shirt seul avec le pantalon serait trop vulgaire : la chemise fait office de liant, avec sa couleur intermédiaire entre le blanc et le noir.

Maintenant que ces deux cas de figure ont été abordés, vous maîtrisez les bases pour tenter vous-mêmes des superpositions.

Vous pourrez même vous essayez à la superposition de chemises quand vous en aurez fait le tour !

Valéry est un passionné de stylisme et de mode asiatique. Il partage chaque semaine ses découvertes et ses sélections de marques sur BonneGueule.fr, blog mode homme avec des conseils simples et pratiques.


0
2 Discussions on
“COMMENT PORTER UN T-SHIRT AVEC UNE CHEMISE ?”

Laisser un commentaire