Le Barboteur

Digital Influencer

TOP 3 DES VÊTEMENTS À NE JAMAIS OFFRIR (NI SURTOUT RECEVOIR) À NOEL

On connaît Noël. Jusqu’au 31 novembre on se dit que cette année on va faire des cadeaux qui déboitent, puis une fois décembre venu, les allées des magasins parcourues, on commence à comprendre qu’une fois encore, ce sont les cadeaux qui vont rester dans leur boite.

Top 3 des cadeaux qu’il ne faut jamais, jamais offrir (ni surtout recevoir) lorsqu’il s’agit de vêtements.

3 – Tout vêtement provenant d’un supermarché

Je n’ai rien contre les supermarchés, à vrai dire c’est au rayon bd d’un supermarché que j’ai lu tout Tintin, tout Gaston et tout Spirou pendant mon enfance, mais le problème ne vient pas des livres : il vient des vêtements. Je ne sais pas comment leurs producteurs se débrouillent, mais tout ce qui provient de leur rayon vêtements donne à celui qui les porte l’air d’un joueur de boules.

Résumé : si vous ne voulez pas avoir les boules, exigez un vêtement qui provienne à minima d’une enseigne dont c’est le métier d’en fabriquer.

2 – Les boutons de manchette

Remarque accessoire, mais ils constituent le plus petit accessoire pour homme disponible à la vente, raison pour laquelle j’ai l’impression que certains les stockent année par année en vue du réveillon suivant puis les écoulent comme des stocks de pilules périmées. Le problème, c’est qu’en matière d’accessoire pour homme, 90% de la production est totalement importable (voir théorie de la gourmette ci-dessus), et ce taux monte à 99% lorsqu’il s’agit des boutons de manchette. Entre le faux placage or qui vous donnera l’air d’un sapeur Zaïrois et les têtes de mort façon Paul Smith, une différence de prix certes mais surtout une unité dans le mauvais goût.

Résumons : les boutons de manchette, c’est généralement laid et inutile. Raison de plus pour exiger de les choisir tout seul, lorsqu’on y est contraint.

1 – La gourmette

Traditionnellement seul bijou de famille non hérité (sauf si vous avez le même prénom que votre père, comme G.Bush), elle est censée représenter fièrement votre virilité, la richesse de votre patrimoine (oh le beau placage argent 1/18000000ème de micro-gramme d’épaisseur), ainsi que, dans l’hypothèse où vous vous perdriez, donner votre prénom à l’inconnu qui vous retrouvera. Dans la réalité, elle vous donnera surtout l’air d’un type qui roule en Seat Toledo et qui dépense plus en gel pour les cheveux qu’en dentifrice.

Résumé : on vous offre une gourmette ? Refusez et exigez fermement un remplacement. On vous le doit, c’est votre famille, merde.

Stéphane.

Et vous, quel est le pire cadeau que vous ayez reçu à Noël ? Dites-le ci-dessous

0
7 Discussions on
“TOP 3 DES VÊTEMENTS À NE JAMAIS OFFRIR (NI SURTOUT RECEVOIR) À NOEL”
  • Je dois avoir des proches prévenants, je n’ai (encore) jamais eu à gérer ce genre de cadeaux ! A moins que je semble un joueur de boules sans m’en apercevoir, ce qui reste possible : je n’ai pas de représentation précise du spécimen en tête.

    Ah, la gourmette… Elle est un peu à l’homme méditerranéen ce que la nageoire dorsale antérieure est au requin : un moyen de le distinguer parmi tant d’autres indigènes. Mais je n’ai pas l’impression que cette tradition se perpétue beaucoup… si ?

  • moi suis-une-fille mais j’ai quand meme eu des cadeaux tout pourri (de ceux qui te font penser que NON le père noël n’existe pas, et que ceux qui sont censé le remplacer n’en br*anlent pas une !!!)
    un coffret crême antiride + lift anti cellulite de mon ex belle mère après mon deuxieme accouchement
    une écharpe verte. vert poubelle. l’écharpe c’est surnois, tu peux pas la porter cachée… donc tu la portes pas, mais ne pas mettre un cadeau offert… c’est maaaaaaaaaaaaaaaal !

    bon… ben c’est pas ça qui va m’aider à trouver un cadeau pour noyelle de chéri !
    pfffffff

  • Pour les boutons de manchettes je ne suis pas d’accord. Ce n’est pas laid, il faut les choisir avec goût, comme tt le reste de toute façon …

Laisser un commentaire